Laure de la Raudière

 

Laure de la Raudière est députée LR de la 3ème circonscription d’Eure et Loir.

Laure de la Raudière est née en 1965. Elle est diplomée de l’Ecole Normale Supérieure et de Télécom ParisTech. Elle a passée une grande partie de sa carrière au sein de France Télécom et a ensuite exercé une activité de conseil dans le secteur telecom. Depuis 1991 elle est mariée avec Hubert Penin de la Raudière, avec qui elle vit dans le Chateau de Villebon.

Sa carrière politique a commencé en 2007 avec son élection aux élections législatives sous l’étiquette UMP. Elle est rééule en 2012.

En 2016 elle participe activement à la campagne de Bruno Le Maire pour la primaire de la droite, dont elle est l’une des porte-paroles. Après la victoire de François Fillon à l’issue de la primaire, elle rejoint sa campagne présidentielle où elle est chargée du numérique et de l’enseignement supérieur. Elle finit par se retirer de la campagne de François Fillon le 1er mars 2017 après que Bruno Le Maire ait pris ses distances. Néanmoins, Laure de la Raudière décide de lui apporter son parrainage d’élue le 11 mars.

Sa candidature à sa réélection lors des élections législatives de 2017 s’effectue dans un contexte politique particulier, aucun candidat dans la 3ème circonscription d’Eure-et-Loir n’ayant eu l’investiture d’En Marche. Laure de la Raudière, proche de Bruno Le Maire, bénéficiait de l’investiture des Républicains tout en étant soutenue par le Premier Ministre Edouard Philippe. Son principal concurrent, Harold Huwart (PRG), revendiquait sa “Macron-compatibilité” et le soutien du Ministre de l’Agriculture Jacques Mézard. Elle est finalement réélue au deuxième tour le 17 juin 2017 avec 53,32% des voix.

A l’Assemblée Nationale, Laure de la Raudière siège dans le groupe UDI, Agir et Indépendants et elle est membre de la commission des Affaires économiques. De par son parcours professionnel, elle fait partie des parlementaires ayant les meilleures connaissances sur les sujets des télécoms et du numérique. Elle a réalisé de nombreux rapports sur le numerique (le dernier étant sur l’internet des objets).

 

 

Lien vers son site personnel