Guillaume Kasbarian va présider un groupe d’étude sur l’industrie du luxe

               En juillet dernier le député LREM de Chartres avait demandé la création d’un groupe d’étude sur l’industrie du luxe et des cosmétiques. C’est désormais chose faite puisqu’il devient Président de ce groupe d’étude à l’Assemblée Nationale.

                Les groupes d’étude de cette XVème législature se mettent progressivement en place. Le site de l’Assemblée Nationale ne fait pour l’instant état que de ceux de la précédente législature, durant laquelle de nombreux secteurs économiques étaient représentés : l’aéronautique, la chimie, les industries mécaniques, la plasturgie… Au total, c’est plus d’une centaine de groupes d’étude qui ont vu le jour, certains ayant eu une activité plus fournie que d’autres.

                  Guillaume Kasbarian ayant sa circonscription au cœur de la Cosmetic Valley, il connaît bien les questions relatives à l’industrie du luxe et des cosmétiques. Pour rappel, est implanté sur sa circonscription les usines des groupes LVMH (Guerlain), PUIG (Paco Rabanne) ou encore Coty (Cerutti, Chloé, Lancaster).

                Au niveau national le secteur du luxe, qui représente plus de 165 000 emplois, est crucial pour l’économie française. Il a dégagé en 2016 un excèdent commercial de plus de 20 milliards d’euros, plus important même que celui de l’aéronautique. En outre, 3 des 10 plus grandes entreprises mondiales de ce secteur sont françaises (LVMH, Kering, L’Oréal), et 10 des 100 plus grandes.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *