L’Eure-et-Loir concerné par les préconisations de fermeture de lignes SNCF du rapport Spinetta

Jean-Cyril Spinetta, ancien PDG d’Air France, a remis jeudi 15 février un rapport au Premier Ministre sur la SNCF. Parmi les propositions chocs, la fermeture des petites lignes SNCF dont font partie les lignes Chartres-Courtalain et Paris-Chateaudun-Vendome-Tours. 

Ce rapport de 127 pages fait le constat d’un réseau ferroviaire français sous-utilisé comparé à ceux des autres pays européens: 46 trains par ligne et par jour (TLJ) en France, contre 140 TLJ aux Pays-Bas, 125 TLJ en Suisse, 96 en Grande-Bretagne et 85 en Allemagne. Les petites lignes coutent chaque année 2 milliards d’euros à l’Etat et aux collectivités locales. Elle ne représentent pourtant que 2% des voyageurs. Néanmoins rien n’indique que la future loi sur les mobilités ne reprenne les mesures de ce rapport.

La menace qui plane pour les lignes SNCF les moins fréquentées intervient dans un contexte où d’importants travaux vont etre engagés sur les 52 km de la ligne Chartres-Courtalain. Sans travaux, la vitesse des 16 trains quotidiens qui empruntent la ligne en semaine aura du etre réduite de 100 km/h à 40 km/h. La première tranche aura lieu en 2019 et une seconde est prévue en 2022-2023.

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *